اخبار بالفرنسيةشبيبة القبائل

MELLAL DE PSEUDO-SUPPORTERS SONT VENUS ME DIRE POURQUOI JE N’AI PAS ARRANGÉ OU ACHETÉ LE MATCH

Le président Chérif Mellal a confié lors de son intervention dans la soirée d’avant-hier sur Berbère Télévision que les supporters qui sont venus vers lui à la fin de la rencontre face au CSC, lui ont reproché de ne pas l’avoir arrangée. «Il y a des pseudo-supporters qui sont venus pour me dire pourquoi tu n’as pas arrangé ou tu n’as pas acheté le match face au CSC. Si je suis venu pour arranger ou acheter des matches, ma place n’est pas à la JSK. Cette dernière n’est pas connue pour ça. On lui a changé de vision et d’image aussi», a déclaré le président Mellal.

«On n’a pas besoin de supporters pareils»

Surpris que des supporters aillent jusqu’à lui reprocher de ne pas avoir combiné la rencontre face au CSC, le président Mellal s’insurge : «On n’a pas besoin de supporters pareils. La JSK ne combine pas. Il y a des supporters qu’on ne laissait pas entrer par le passé au stade de ler-Novembre de Tizi-Ouzou et au lieu qu’ils nous encouragent, car on a changé beaucoup de choses, ils cherchent à casser la dynamique de l’équipe. Moi, je leur dis qu’ils doivent être avec l’équipe. Le bilan on va le faire à la fin de la saison.»

«Je ne suis pas le genre qui achète ou qui vend des matches»

Lors de son intervention sur Berbère Télévision, le président Mellal n’a pas raté l’occasion pour annoncer que certaines mauvaises langues ont colporté une rumeur selon laquelle le match CSC-JSK est combiné. «Avant d’être président, je suis un supporter et j’aimerais bien qu’on gagne tous nos matches. Moi, aussi, je suis déçu par la défaite. Est-ce que je ne voulais pas revenir avec les trois points ? Avant déjà qu’on joue, on commençait à dire que le match est arrangé et que la JSK a acheté le match. Je le dis et je le redis, je suis quelqu’un qui ne négocie pas les matches, je n’achète pas et je ne vends pas les matches. Cela dit, Je n’arrange pas. Si on mérite de gagner sur le rectangle vert tant mieux, sinon je ne suis pas le genre qui combine ou qui demande à ce qu’on lui cède un match. On est venus pour construire une équipe et non pas pour arranger les matches. Je ne comprends pas les supporters qui se retournent contre les joueurs dès qu’on perd un match, alors qu’on a fait un bon parcours. Ils doivent être derrière l’équipe. Il reste encore des matches, à commencer par celui de ce jeudi face à l’USMA. Comme on est passé à côté face au CSC, on va se ressaisir contre I’USMA. On a besoin de nos supporters dans les moments difficiles.»

«J’ai demandé aux joueurs pourquoi ils sont passés à côté face au CSC, ils m’ont dit qu’ils avaient peur»

S’étant réuni avec ses joueurs dans la soirée de dimanche dernier afin de leur demander des explications sur la contreperformance concédée devant le CSC, le président Mellal s’est expliqué sur Berbère Télévision sur la réunion qu’il a tenue avec eux. «La défaite face au CSC est amère. Les joueurs n’ont pas fait ce qu’il fallait sur le terrain. Ils m’ont vraiment déçu et je le leur ai dit.Je me suis réuni avec eux avant que je ne parle avec les membres du staff. Je leur ai demandé pourquoi on n’a pas gagné et ce qui n’a pas marché. On leur avait promis une forte prime, on est partis à Constantine 48 heures avant le match. Ils m’ont dit qu’ils avaient peur. Je ne sais pas pourquoi ils sont passés à côté. On a perdu sur le rectangle vert, mais on a tourné la page. Je leur ai dit qu’il nous reste 3 matches et qu’on ne doit pas baisser les bras. L’espoir demeure et mathématiquement le titre est jouable. La réaction de certains supporters après la défaite concédée devant le CSC a surpris le président de la JSK. «Comme les supporters, on veut gagner le titre. D’ailleurs, le championnat est notre second objectif. On va jouer nos chances à fond. A partir du match face à l’USMA, on doit être décisif. On doit gagner au moins par deux buts d’écart. Les supporters ne doivent pas se retourner contre nous et contre les joueurs dès qu’on perd un match. A la fin de la saison on va faire le bilan, ce que va réaliser la JSK avec ces jeunes joueurs, c’est un exploit et pourquoi pas remporter le titre. Rien n’est encore perdu surtout que l’USMA a des matches difficiles et elle n’est pas à l’abri des défaites. Le championnat va se jouer jusqu’à l’ultime journée et celui qui le gagne mabrouk alih. On doit travailler et on ne doit pas perdre espoir de finir champion.»

«La saison dernière, la JSK faisait des calculs pour ne pas descendre et cette saison pour gagner le titre »

Le président Mellal ne comprend pas la réaction négative des supporters après l’échec de samedi dernier. «Si on fait une comparaison par rapport à la saison dernière, on constate que beaucoup de choses ont changé à la JSK. La saison dernière, on faisait des calculs pour ne pas descendre et cette saison on fait des calculs pour gagner le championnat. Il ne faut pas oublier que c’est une période de transition et qu’on a des jeunes joueurs qui ont besoin de s’affermir. Ce n’est pas une excuse, mais ce projet a besoin au moins de 4 ans. Il faut de la stabilité. Si on se classe premier ou deuxième, ce sera bien.»

«La police nous a dit que c’est un match à haut risque et que l’entrée ne doit pas être gratuite, mais…>>


Lors de son intervention sur Berbère Télévision, le président Mellal a indiqué qu’il y a un problème par rapport à l’organisation de ce match face à l’USMA. «Les services de sécurité nous ont dit que c’est un match à haut risque et qu’il pourrait y avoir envahissement de terrain. Ils nous ont dit que l’entrée ne doit pas être gratuite et cela pour éviter un éventuel envahissement de terrain, mais on a insisté pour que l’entrée soit toujours gratuite. Je lance un appel à nos supporters qui vont venir en masse pour qu’il n’y ait pas un envahissement de terrain ou les jets de fumigènes, car s’il y a envahissement de terrain ou jets de fumigènes cela va nuire à la JSK. On doit rester la meilleure galerie. Il faut que nos supporters soient fair-play et sportifs. Le match se jouera sur le rectangle vert et l’équipe sera prête pour se surpasser. Ils doivent encourager l’équipe jusqu’au coup de sifflet final et incha Allah, on va faire plaisir à nos fans.>>

«Les matches restants sont des finales et on doit toutes les gagner»

Gardant toujours espoir de voir son équipe finir championne, le président Mellal confie que ses joueurs doivent gagner les trois matches restants tout en espérant que le leader perde ses matches. «Tout est prêt pour que l’équipe se ressaisisse face à l’USMA. Les joueurs sont motivés et ils sont conscients de ce qui les attend. Ils veulent se surpasser et c’est ce qu’on attend d’eux. On les a poussés pour qu’ils soient prêts et pour qu’ils s’imposent au moins avec deux buts d’écart. On va tout essayer pour gagner avec l’art et la manière. Les matches restants sont des finales qu’on doit gagner. Le match face à l’USMA est la première finale qu’on doit remporter au moins par 2 buts d’écart. Le titre est toujours jouable et on doit toujours garder espoir de le remporter. La défaite face au CSC nous pousse à être vigilants et prudents. On doit gagner les trois matches restants et à la fin on va faire notre bilan pour voir est-ce qu’on sera champion ou deuxième. »

«On va renforcer l’effectif avec des joueurs de haut niveau en prévision de la coupe d’Afrique»

A quelques journées de la fin du championnat, le président Mellal annonce d’ores et déjà que l’effectif sera renforcé avec des éléments de qualité. «Le renforcement de l’effectif est dans nos plans, mais on doit aller doucement. Si on avait ramené de grands joueurs, ça n’aurait pas marché peut-être. Si on joue le challenge africain on doit se renforcer avec des joueurs qui vont ramener un plus. A la fin de la saison on va faire un bilan pour voir où on s’est trompé où on a fait de belles choses et là on va s’améliorer. On veut que la JSK remporte des titres chaque année. Ça va venir avec le travail pas en ramenant 20 grands joueurs. Si on voit des équipes dont je ne veux pas citer les noms, elles ont de grands joueurs, mais on est mieux qu’elles. C’est clair qu’on va se renforcer avec des joueurs de qualité qui vont apporter un plus, on va garder le groupe actuel, car on ne doit pas casser notre travail. On va ramener des joueurs de haut niveau pour la coupe d’Afrique», a-t-il indiqué.

«On va ressusciter la Jumbo-Jet»

A ceux qui lui reprochent de ne pas vouloir recruter des noms, le président Mellal leur a répondu : Il y a beaucoup qui ne comprennent rien au football. Ils pensent que le football, c’est d’offrir les gros salaires et recruter des noms, mais c’est le groupe et le travail. On a misé sur le groupe et non pas sur les individualités ou les noms. C’est ce qui fait la force de la JSK et c’est ce qui nous a permis d’être sur le podium. Pour la première saison c’est un exploit. C’est tout le monde qui donne la JSK comme exemple, quand tu vois les autres équipes combien elles ont dépensé et les noms des joueurs qu’elles ont, elles sont derrières nous. Les gens doivent comprendre tout ça. Le groupe, le travail, la discipline et la rigueur, c’est ça qui apporté les résultats. Je n’ai jamais vu les individualités ont fait la différence seuls, s’il n’y a pas un groupe, la JSK ne peut pas avancer, on doit revenir en arrière pour ressusciter la Jumbo Jet comme elle était faite et comment elle a été construite, la stabilité et le travail qui lui avait permis de remporter plusieurs titres.»

«Mon souhait est que la JSMB gagne la coupe, la JSK le championnat et le MOB assure son maintien >>

Le président Mellal apporte son soutien à la JSMB qui jouera sa finale face au CRB. «Je serai avec la JSMB et je demanderai à nos supporters de la soutenir. Mon souhait est que la JSMB gagne la coupe, la JSK le championnat et le MOB assure son maintien en Ligue 1 Mobilis. Je suis corps et âme avec le MOB qui doit croire en ses chances du maintien», a-t-il conclu.

مقالات ذات صلة

اترك تعليقاً

زر الذهاب إلى الأعلى