أخبار محليةشبيبة القبائل

La DTN persiste et signe «Son diplôme n’est pas admis par la réglementation algérienne»

Au lieu de répondre directement à l’entraîneur Yamen Zelfani qui a déclaré à la fin de la rencontre face au CRB que sa non-qualification est due aux jeux de coulisses et qu’il y a eu une arrière-pensée de la part du DTN qui a parlé sur son cas à la Radio nationale, la Direction nationale technique de la Fédération algérienne de football s’est exprimée, hier, sur le cas de l’entraîneur franco-tunisien qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive depuis le match face à l’US Biskra, mais sans vraiment lui répondre. En effet, dans le communiqué publié hier en fin d’aprèsmidi sur le site de la FAF, la DIN s’est limitée à dénoncer les propos tenus par certains journalistes à ce sujet, mais elle n’a pas répondu d’une manière explicite à Zelfani qui s’est plaint de sa non-qualification lors de sa dernière conférence de presse. “Yamen Zelfani. Malheureusement, s’est manifesté, lui aussi, lors d’une conférence de presse” pour s’attaquer à la personne du DTN. La seule dérogation décidée par la DTN, c’est celle concernant les entraîneurs algériens détenteurs d’un diplôme de 3e degré délivré par le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) afin de leur permettre d’activer. Ce n’est malheureusement pas le cas de M. Zelfani dont le diplôme remis n’est pas admis par la réglementation algérienne. La JSK, dont la direction est restée respectueuse, est et demeure un grand club que la DTN-FAF respecte et aidera dans les limites de ce que prévoit la réglementation.



مقالات ذات صلة

اترك تعليقاً

زر الذهاب إلى الأعلى