أخبار محليةاخبار بالفرنسيةشباب بلوزداد

CRB ALLIK LACHE UNE BOMBE : «Il n’y a pas de nouveau maillot»

Présenté à deux jours du match face au FC Pyramids, le nouveau maillot du CRB n’a pas été porté par les joueurs. Interrogé par nos soins, le DG du club nous en dit plus et c’est une véritable petite bombe.Le Chabab n’a toujours pas porté son nouveau maillot. Forcément, après sa présentation, les fans attendaient avec impatience de voir ce nouveau produit. Cependant, point de nouveau maillot. Que ce soit face au FC Pyramids ou face au PAC, ce sont les mêmes maillots que ceux de la saison passée et apparemment ce sera également le cas pour la partie d’aujourd’hui Pour en savoir un peu plus, on a décidé de prendre attache avec Said Allik pour nous en parler et ce dernier n’a pas esquivé le sujet et a été une fois de plus cash dans ses réponses et il a commencé comme suit: “A vrai dire, il n’y a pas de nouveau maillot. Ce que tout le monde a vu n’était pas le maillot qu’on va porter. Ce sont des maillots qui ont été achetés en urgence pour calmer tout le monde. À l’heure actuelle, il n’y a point de nouveau mailot.”

«On attend la dotation depuis avril dernier»

Notre interlocuteur s’est expliqué en longueur sur ce sujet et a fait savoir: “Depuis le mois d’avril dernier, on attend la dotation de nouveaux équipements. Dotation qui n’est jamais venue au passage. Au vu de l’urgence, des maillots ont été achetés et je parle du rouge pour le présenter comme étant un nouveau maillot mais ça ne l’est
pas.”
«Amara est en colère» Après ces révélations, on a essayé de voir ce qu’il en était et la position du PDG de Madar-Holding, Charaf-Eddine Amara. Allik nous apprend: “Bien sûr, il est actuellement en colère car c’est avant tout l’image du club qui est écornée et celle de la société Madar-Holding.”

cell cherche une solution à l’amiable» Ne s’arrêtant pas là, l’homme fort du Chabab nous fait également savoir: “Amara n’est pas content et actuellement, il est en train de chercher une solution à l’amiable pour cette histoire.”

«On nous a donné des reliquats de la FAF» L’intervenant va encore plus loin et fait une grave révélation: “Concrètement on nous a remis des reliquats de la FAF. Les survêtements n’ont pas plu aux joueurs qui ont parlé de mauvaise qualité. Ce n’est pas tout, on a même collé l’écusson du Chabab sur celui de la FAF dans les sacs à dos. Si on enlève l’écusson du Chabab, celui de la FAF sera visible.”
«J’ai demandé à voir l’exclusivité Adidas france, je n’ai eu aucune réponse» Pour notre interlocuteur, plusieurs choses ne vont pas et notamment cette histoire d’Adidas France: “Le responsable de la firme m’a dit que c’était une exclusivité Adidas France alors que tout le monde sait que pour l’Algérie, c’est la région MENA qui s’en charge et ça se trouve à Dubaï. J’ai demandé à ce responsable de me donner l’exclusivité et j’ai les messages mais à ce jour je n’ai eu aucune réponse.”
«Je le redis, si ça ne tenait qu’à moi, je n’aurais jamais signé cet accord»

Pour conclure, Allik a tenu encore une fois à se démarquer par rapport à cet accord: “Sincèrement j’étais contre cet accord et si ça ne tenait qu’à moi, je n’aurais jamais signé cet accord.”

مقالات ذات صلة

اترك تعليقاً

زر الذهاب إلى الأعلى