اتحاد العاصمةاخبار بالفرنسية

Benchaâ veut saisir sa chance


L’avant-centre, Prince Ibara, est loin de son niveau. Malgré cela, il jouit toujours de la confiance de son entraîneur, Thierry Froger. Cela inquiète un peu l’attaquant Mohamed Benchâa, qui souhaite avoir sa chance. L’exjoueur du MCO a traversé une période très difficile depuis qu’il a intégré l’équipe usmiste. Il avait la possibilité de partir lors du mercato d’hiver, il a finalement décidé de rester. Victime d’une méchante blessure à la cheville, Benchâa est resté plusieurs semaines à se soigner avant de recevoir le feu vert du staff medical pour reprendre les entraînements collectifs. Il s’entraîne depuis quelques jours avec le groupe, en attendant un signe du coach pour retrouver la compétition Benchaa veut saisir sa chance, et pourquoi pas, devenir l’avant-centre des Rouge et Noir à l’avenir.

Il n’est plus le n°1 indiscutable Le meilleur moment de partir POUR ZEMMAMOUCHE
Mohamed-Lamine Zemmamouche n’est plus le numéro un de USM Alger. Le dernier rempart des Rouge et Noir a perdu sa place de titulaire et risque de ne pas la reprendre de sitôt.

Déjà, cela fait quatre matches que Mansouri est le titulaire, et la meilleure pour ce dernier, c’est qu’il a réussi un clean-sheet. 360 minutes sans encaisser de but vont certainement lui permettre de garder sa place dans les buts de l’USMA, du moins pour le prochain match face au Paradou AC. Mansouri a su saisir sa chance et convaincre l’entraîneur Froger et ses statistiques sont là pour le conforter dans son poste. Cette situation a certainement affecté Zemmamouche sur le plan mental, surtout après les transferts avortés à l’étranger. L’ancien portier international, qui va très prochainement souffler ses 34 ans, doit chercher un avenir dans un autre club, autre que l’USMA. Il est clair que des dirigeants font le maximum pour le pousser vers la sortie, mais cela ne devrait pas poser de problèmes et l’enfant de Mila est plus que jamais partant, même s’il est encore lié au club jusqu’en 2020. Zemmamouche, qui a été l’un des principaux artisans des différents sacres usmistes est devenu le malaimé par certains cercles qui gravitent autour du club. Il est temps pour lui de quitter l’USMA et embraser une carrière à l’étranger, surtout que de nombreux clubs saoudiens ont émis le veu de l’avoir au sein de leur effectif. Ceci dit, il ne faut surtout pas manquer de respect à un joueur qui a énormément donné à l’USMA. Son professionnalisme fait de lui un des joueurs qui ont marqué leur passage chez les Rouge et Noir. Une chose est sûre, Zemmamouche devrait quitter l’USMA cet été et ce sera probablement pour rejoindre un club à l’étranger.

Ellafi retrouve ses repères

Mouaïd Ellafi a repris les entraînements avec ses camarades après avoir raté les séances de lundi et mardi. Il faut savoir que les dirigeants de l’USMA avaient autorisé le joueur à se rendre chez lu, en Libye, pour régler quelques affaires personnelles. Le joueur espère poursuivre sur le même rythme, après avoir réussi une belle prestation face à l’ASAM. Ellafi commence à trouver ses repères dans le championnat algérien, mais il commence aussi à retrouver un meilleur niveau sur le plan physique. Ellafi est appelé à redoubler d’efforts pour être la clé du jeu des Rouge et Noir à l’avenir .

Le retour des blessés accentue la concurrence Le coach se frotte les mains
L’effectif usmiste a enregistré le retour de plusieurs joueurs, qui étaient blessés il y a quelques jours. Une situation qui soulage le coach, qui pourrait booster les joueurs pour une concurrence loyale.Même si Froger aura certainement beaucoup de difficultés pour choisir son onze face au PAC, cela ne devrait pas lui causer de problèmes. Bien au contraire, cela devrait le réjouir. Dans les buts, Mansouri a déjà déclassé Zemmamouche, alors qu’en défense, le flanc droit se jouera entre Meftah et Ardji. Froger espère récupérer Chafai, qui s’est blessé lors du précédent match, afin de recomposer sa charnière centrale avec Benyahia. C’est au milieu de terrain que le coach aura des difficultés à dégager des joueurs pour des postes précis, surtout que Chita, Benkhemassa, Benguit et Koudri sans oublier Belarbi affichent d’excellentes dispositions et les places seront chères. En attaque, Ellafi est entrain de se frayer un chemin dans le onze de départ après le bon rendement lors du précédent match, et Meziane qui revient de blessure donnent matière de soulagement au coach usmiste pour cette dernière ligne droite du championnat, même si Ibara n’est toujours pas revenu à son meilleur niveau.

مقالات ذات صلة

اترك تعليقاً

زر الذهاب إلى الأعلى